formation en reflexologie faciale et plantaire

Cente_de_formations_massage-facial

LE KOBIDO

KOBIDO, CE QU'IL FAUT SAVOIR

Kobido est une marque déposée.
Effectivement, il faut savoir que contrairement à ce que l'on peut lire un peu partout , le Kobido n'est pas le nom d'un massage mais celui d'une compagnie au Japon qui propose des produits cosmétiques et des soins de visage incluant également un style de massage facial japonais.
Il existe différents types de massage facial japonais, celui de la maison Kobido est le plus ancien, mais aussi le plus complexe, car il compte une quarantaine de techniques de base, divisées en plusieurs centaines de variantes gestuelles. 

Le_SkintaoIl existe également d'autres styles de massages du visage et plus particulièrement des méthodes modernes et innovantes de massage anti-âge, comme le massage facial Skintao  Cliquez ici combinant des techniques faciales esthétiques et un concept morpho biomécanique du visage 

Il faut bien prendre en compte que le massage facial japonais Kobido demande des années d'apprentissage pour le maîtriser, avant de pouvoir obtenir un résultat intéressant . L'élève en massage facial japonais Kobido devra apprendre et travailler avec précision des dizaines de techniques avec leurs variantes tout au long des premiers niveaux d'apprentissage. La plupart de ces techniques sont principalement axées sur la qualité gestuelle plutôt que sur un résultat.

Le massage facial japonais  Kobido est un art traditionnel de part le fait que le praticien doit maîtriser et enchaîner  toutes les techniques comme l'exige la tradition gestuelle  mise en place par les deux maîtres qui ont inventé ce massage. Le résultat esthétique n'est pas une priorité de cette tradition.

IMPORTANTIl faut prendre en considération que les critères de beauté au Japon à cette époque étaient différents  de  ceux de l'Occident, et donc le massage facial japonais de la maison Kobido  a été conçu en fonction de ces critères, mais aussi  en s'articulant avec des techniques manuelles permettant de travailler plus dans une dynamique énergétique qu'esthétique mais aussi selon une philosophie qui est  basée également sur des concepts traditionnels japonais.

Apprendre le massage facial japonais Kobido dans son art traditionnel demande des années d'apprentissage, car l'exigence de l'harmonie et de la fluidité des mouvements reste la priorité pour  pouvoir  exécuter l'enchaînement des techniques comme une danse avec les doigts.
L'une des raisons pouvant rendre les techniques du « Kobido » difficiles à apprendre est le fait qu'elles soient basées sur des techniques nées de la compétition entre les plus grands maîtres de Anma (massage corporel japonais d'origine chinoise)  de cette période. « Kobido » est donc un art traditionnel qui nécessite des années d'apprentissage avant de pouvoir le maîtriser et il est impossible d?'en acquérir la maîtrise  en peu de temps. 

L'HISTOIRE DU  KOBIDO

La maison Kobido fût créée par deux maîtres du Anma ( une méthode de massage japonaise d'origine chinoise) en 1472, à Suruga au Japon. Ces deux maîtres d'Anma décidèrent de s'affronter lors d'une compétition pour évaluer leur maîtrise en pratiquant des soins de visage basé sur une technique du Anma, " le Kyoku-te ", une technique de percussions spéciales avec la main pliée. Durant cette compétition les deux maîtres reconnurent les compétences de chacun et travaillèrent ensemble pour créer une nouvelle maison  (que l'on pourrait comparer aujourd'hui à une compagnie ) appelée Kobido. C'est à cette époque que fussent créées les techniques du massage facial japonais de la lignée Kobido  par rapport à des critères spécifiques, fondés sur un concept de beauté appartenant à la culture japonaise.

Par la suite, au cours du 19e siècle, le massage facial japonais Kobido évolua grâce à des méthodes françaises  de massage  du visage qui firent leur apparition au Japon.


LE SENS LITTERAL EXACT DE KOBIDO

Le nom d’origine de la maison et lignée  Kobido signifie littéralement “Maison de Parfum et de Beauté”. Lorsque « Kobido » décida de proposer des produits de soin pour la peau et des matériels pédagogiques aux Etats-Unis, il a été créé une nouvelle marque pour le marché international. 

Le nom  « Kobido » pour la compagnie mais avec une différente combinaison de Kanji afin de protéger la marque. Ces Kanjis signifient “ Voie ancestrale de la beauté” mais conservent la même lecture, prononciation et patrimoine.

Certains pensent à tort que l’art en lui-même est appelé  « Kobido », alors que plus précisément c’est en fait le nom d’une “maison” (compagnie) et d’une lignée. Il est important de bien  connaître la différence et de ne pas prétendre que tous les soins japonais du visage sont du « Kobido » dans la mesure où cela  serait irrespectueux envers les autres compagnies et lignées pratiquant encore leurs propres formes de soins japonais du visage de nos jours

LA COMPLEXITE DU KOBIDO

Elle se fonde sur 48 techniques ancestrales uniques axées sur un traitement spécial à base de percussions. Ces techniques consistent en une flexion et un réalignement des mains durant l’application, certaines techniques peuvent passer pour un simple massage mais il y a en fait de subtils changements dans la forme de la main. L’une des raisons pouvant rendre les techniques traditionnelles du « Kobido » difficiles à apprendre est le fait qu’elles soient basées sur des techniques nées de la compétition entre les plus grands maîtres de cette période. « Kobido » est donc un art traditionnel qui nécessite des années d’apprentissage avant de pouvoir le maîtriser et il est impossible d’en acquérir la maîtrise  en peu de temps.

Kobido a plus d’un millier de techniques, certaines sont des soins standards ou des techniques Anma alors que d’autres sont des techniques Kobido ancestrales uniques qui sont spécifiques au Kobido. Se souvenir de toutes ces techniques peut s’avérer complexe.
 À la différence de beaucoup de techniques de massage Anma, les 48 techniques Kobido ancestrales uniques sont très spécifiquement faites pour des soins du visage et ne sont pas aisément applicables sur d’autres parties du corps.

Kobido est un art unique basé sur l'Anma mais s’en étant éloigné depuis très longtemps. Ces catégories de l’Anma moderne peuvent vous aider à différencier les techniques au début de votre apprentissage, mais lorsque vous atteindrez des niveaux plus avancés il vous faudra certainement apprendre les noms traditionnels de chaque technique Kobido.

Les techniques Kobido uniques ne sont pas faciles à maîtriser. Cela demande beaucoup de temps et d’efforts, mais comme tout art traditionnel, les résultats à la fin de la formation et de l’entraînement sont ce qui le différencie de toute autre chose. Ces techniques uniques font que Kobido est Kobido.
Chacune de ces catégories contient plusieurs variantes avec des caractéristiques similaires. Ces variantes sont faites pour s’adapter à différentes parties du visage et différents cas.

Plus vous avancerez dans votre apprentissage plus vous apprendrez de techniques ancestrales uniques. Chacune d’entre elles sera décrite en détail dans les niveaux où elles seront présentées. Dans le niveau 1, une seule catégorie appelée “Fusui” sera présentée. À partir de la seconde partie du niveau 2 et après, presque toutes les techniques sont des variantes des techniques ancestrales uniques.

Skintao

Alain Barrouillet vous propose une formation en massage facial Skintao, afin d'acquérir une méthode qui répondra au mieux à l'exigence  de la clientèle occidentale.


Liens utiles - Mentions légales

googleplus facebook--youtube_logo--daylimotion

Alain Barrouillet©2011.Formation Facio Reflexo