formation en reflexologie faciale et plantaire

Cente_de_formations_massage-facial

KOBIDO

LE KOBIDO   

IMPORTANT:  Seul Shogo Mochizuki peut enseigner le massage Kobido
Aucune  structure de formations et ni aucune école en France, ne sont habilitées à l'enseigner et en ont les compétences.

L'HISTOIRE DU KOBIDO

Shogo_Kobido_et_Alain_Skintao KOBIDO est le nom d'une compagnie et d'une lignée japonaise proposant   des produits de soins du visage et incluant un massage facial (appelait de nos jours   Kobido). L'histoire dit que la naissance du massage qui deviendra plus tard le massage facial   de la lignée Kobido, eut lieu en 1472, quand deux des meilleurs maîtres de   Anma*s'affrontaient dans une auberge à Suruga (qu'on appelle maintenant Shizuoka,   au sud du Mont Fuji). La compétition a duré des mois et consistait à pratiquer des   techniques de massage sur le visage avec le Kyoku-te (Technique de percussion   spéciale avec la main pliée). Durant la compétition les deux maîtres reconnurent chacun les compétences   de l'autre et travaillèrent ensemble à la création d'une nouvelle maison (semblable à   une compagnie) appelée Kobido. Ils établirent 48 techniques de massage, distinctes de Anma. Ces 48 techniques de massages sont des techniques de base pour des dizaines de variantes.
Le massage de la lignée Kobido est tout d'abord basé sur l'art du geste, ce qui demande des années pour le maîtriser, et il ne peut pas être appris sur une courte durée. De plus, il faut prendre en compte que les critères de beauté au Japon sont différents que ceux en Occident.
En 2006, peu avant le décès du maître Ito, son élève, Shogo Mochizuki, fut désigné maître de la 26ème génération pour enseigner le massage de la maison et lignée Kobido.

*Le Anma ou amma est une technique de massage japonais d'origine chinoise qui permet de répartir le Qi (flux d'énergie naturelle) dans tout le corps en le faisant circuler du centre vers les extrémités, par des mouvements à base d'étirements, de pressions, de percussions et des balayages énergétiques.

Suivre un stage officiel de Kobido, ne garanti en rien d'être un praticien confirmé.
C'est l'intensité et la qualité du travail post-formation fournit par le stagiaire, combinées au niveau du stage suivit par celui-ci, qui déterminera son niveau de pratique par la suite.
Ce principe pédagogique est valable pour toutes les techniques réflexologiques  et toutes les méthodes de massage

LE SKINTAO

Le massage Skintao est la méthode du Concept occidental, permettant de répondre au mieux à la demande de la clientèle européenne et à son exigence esthétique. 
Son apprentissage est moins long que le Kobido.
Skintao est une marque déposée ®

Infos_Skintao


Suivre un stage officiel de Kobido, ne garanti en rien d'être un praticien confirmé.
C'est l'intensité et la qualité du travail post-formation fournit par le stagiaire, combinées au niveau du stage suivit par elui-ci, qui déterminera son niveau de pratique par la suite.
Ce principe pédagogique est valable pour toutes les techniques réflexologiques  et toutes les méthodes de massage.

LE PRATICIEN EN KOBIDO
Devenir un praticien en Kobido demande d'avoir atteint le niveau 6 et plusieurs années d'apprentissage.
Il ne faut pas confondre avoir fait un stage de Kobido ( niveau 1/2/3/4) et être un praticien en Kobido.
Très peu de personnes ont le niveau praticien Kobido en Europe.
*Le massage kobido est un massage basé sur l'art du geste avant tout, et sur l'harmonie des enchaînements de la mise en pratique des nombreuses techniques "Kobido ", comme l'exige la tradition. C'est ce qui en fait un art traditionnel. 
Le résultat esthétique n'est pas la priorité du Kobido.

BIEN COMPRENDRE L'APPRENTISSAGE DU KODIDO
Apprendre le massage Kobido pour devenir un praticien confirmé nécessite un long apprentissage et plusieurs années d'entraînement.
Pour faire une métaphore afin de mieux comprendre l'apprentissage du Kobido, on pourrait dire qu'avant d'être un judoka ceinture noire, il faudra passer toutes les ceintures permettant d'apprendre les diverses techniques et cela demande de nombreuses années de cours et beaucoup d'entraînement.
Il existe 7 niveaux en Kobido.
Les niveaux 1,2 et 3 sont des niveaux d'apprentissage
Le niveau 4 est un niveau complémentaire de transition
Le niveau 5 est le niveau praticien
Les niveaux 6 et 7 sont des niveaux de perfectionnement ( réservés aux praticiens japonais)

Depuis 2015, Shogo Moshizuki a ouvert des sessions en France permettant de participer à des stages de niveau 1 à 5.
Le fait de participer à ses stages, garanti uniquement la certitude d'avoir suivi les cours pédagogiques de Kobido avec la seule personne habilitée à enseigner le Kobido.
La qualité du massage d'un praticien en Kobido, dépendra du temps consacré au travail et à l'entraînement personnel.

Le massage Skintao combine les meilleures techniques et l'élégance gestuelle au service d'un résultat optimal esthétique. Apprendre ce massage est beaucoup moins long et moins compliqué que le massage Kobido, mais nécessitera quand même un entraînement post formation soutenu.

Il faut prendre en considération que les critères de beauté au Japon sont différents de ceux de l'Occident, au même titre que le concept de l'esthétique.

Apprendre le massage Kobido dans son art traditionnel demande des années d'apprentissage, car l'exigence de l'harmonie et de la fluidité des mouvements reste la priorité pour pouvoir exécuter l'enchaînement des techniques comme une danse avec les doigts. 
L'une des raisons qui demande un long apprentissage pour apprendre le Kobido, est le fait que ses techniques de massage sont basées sur des techniques mises en place selon la légende, lors d'une rivalité compétitive il y a cinq cents ans, entre deux maîtres d'Anma (massage corporel japonais d'origine chinoise) de cette période. Ce massage à l'époque ne s'appelait pas Kobido, ce n'est qu'à la fin des années 90, que le nom Kobido fût créé et déposé.

Le massage Kobido est un art traditionnel de part le fait que le praticien doit maîtriser et enchaîner toutes les techniques comme l'exige la tradition afin de proposer une qualité gestuelle dans l'esprit et la tradition mis en place par les deux maîtres qui ont inventé ce massage. 
Le résultat esthétique n'est pas une priorité de cette tradition.

Il y a différents styles de massage facial japonais, celui de la maison Kobido est le plus ancien, mais aussi le plus complexe, car il compte plusieurs centaines de techniques axées sur la base d'une quarantaine de techniques.

Au cours du 19e siècle, le massage facial japonais Kobido évolua grâce à des méthodes françaises de massage du visage qui firent leur apparition au Japon.
Il faut savoir que contrairement à ce que l'on peut lire un peu partout , Kobido n'est pas le nom d'un massage, mais celui d'une compagnie au Japon qui propose des produits cosmétiques et des soins du visage, incluant également un massage facial, appelé aujourd'hui Kobido. 

L'HISTOIRE DU  KOBIDO

La légende dit que ce massage facial japonais fût créé par deux maîtres du Anma ( une méthode de massage japonaise d'origine chinoise) en 1472, à Suruga au Japon. Ces deux maîtres d'Anma décidèrent de s'affronter lors d'une compétition pour évaluer leur maîtrise en pratiquant des techniques sur le visage basées sur une technique du Anma, " le Kyoku-te ", une technique de percussions spéciales avec la main pliée. Durant cette compétition les deux maîtres reconnurent les compétences de chacun et travaillèrent ensemble pour créer une méthode de massage facial japonais. C'est à cette époque que fût créé les techniques de ce massage facial japonais, par rapport à des critères spécifiques d'harmonisation et de fluidité du geste, et d' un concept de beauté appartenant à la culture japonaise.

Par la suite, au cours du 19e siècle, le massage facial japonais Kobido évolua grâce à des méthodes françaises  de massage  du visage qui firent leur apparition au Japon.

LE SENS LITTERAL EXACT DE KOBIDO

Le nom d’origine de la maison et lignée  Kobido signifie littéralement “Maison de Parfum et de Beauté”. Lorsque « Kobido » décida de proposer des produits de soins pour la peau et des matériels pédagogiques aux Etats-Unis, il a été créé une nouvelle marque pour le marché international. 

Le nom  « Kobido » pour la compagnie mais avec une différente combinaison de Kanji afin de protéger la marque. Ces Kanjis signifient “ Voie ancestrale de la beauté” mais conservent la même lecture, prononciation et patrimoine.

Certains pensent à tort que l’art en lui-même est appelé  « Kobido », alors que plus précisément c’est en fait le nom d’une “maison” (compagnie) et d’une lignée. Il est important de bien  connaître la différence et de ne pas prétendre que tous les soins japonais du visage sont du « Kobido » dans la mesure où cela  serait irrespectueux envers les autres compagnies et lignées pratiquant encore leurs propres formes de soins japonais du visage de nos jours.

LA COMPLEXITE DU KOBIDO

Le Kobido est fondé sur 48 techniques ancestrales uniques axées sur un traitement spécial à base de percussions. Ces techniques consistent en une flexion et un réalignement des mains durant l’application, certaines techniques peuvent passer pour un simple massage mais il y a en fait de subtils changements dans la forme de la main. L’une des raisons pouvant rendre les techniques traditionnelles du « Kobido » difficiles à apprendre est le fait qu’elles soient basées sur des techniques nées de la compétition entre les plus grands maîtres de cette période. « Kobido » est donc un art traditionnel qui nécessite des années d’apprentissage avant de pouvoir le maîtriser et il est impossible d’en acquérir la maîtrise  en peu de temps.

Kobido a plus d’un millier de techniques, certaines sont des soins standards ou des techniques Anma alors que d’autres sont des techniques Kobido ancestrales uniques qui sont spécifiques au Kobido. Se souvenir de toutes ces techniques peut s’avérer complexe.
 À la différence de beaucoup de techniques de massage Anma, les 48 techniques Kobido ancestrales uniques sont très spécifiquement faites pour des soins du visage et ne sont pas aisément applicables sur d’autres parties du corps.

Kobido est un art unique basé sur l'Anma mais s’en étant éloigné depuis très longtemps. Ces catégories de l’Anma moderne peuvent vous aider à différencier les techniques au début de votre apprentissage, mais lorsque vous atteindrez des niveaux plus avancés il vous faudra certainement apprendre les noms traditionnels de chaque technique Kobido.

Les techniques Kobido uniques ne sont pas faciles à maîtriser. Cela demande beaucoup de temps et d’efforts, mais comme tout art traditionnel, les résultats à la fin de la formation et de l’entraînement sont ce qui le différencie de toute autre chose. Ces techniques uniques font que Kobido est Kobido.
Chacune de ces catégories contient plusieurs variantes avec des caractéristiques similaires. Ces variantes sont faites pour s’adapter à différentes parties du visage et différents cas.

Plus vous avancerez dans votre apprentissage plus vous apprendrez de techniques ancestrales uniques. Chacune d’entre elles sera décrite en détail dans les niveaux où elles seront présentées. Dans le niveau 1, une seule catégorie appelée “Fusui” sera présentée. À partir de la seconde partie du niveau 2 et après, presque toutes les techniques sont des variantes des techniques ancestrales uniques.

Alain Barrouillet vous propose une formation en massage facial Skintao, afin d'acquérir une méthode qui répondra au mieux à l'exigence  de la clientèle occidentale.


Liens utiles - Mentions légales

googleplus facebook--youtube_logo--daylimotion

Alain Barrouillet Formations©2011